Karatekinder

Le 1er novembre fut le jour de notre débarquement à Bangkok, pour le début d’ une aventure asiatique. A partir de notre sortie de l’aéroport, nous avons été envahies par une notable moiteur et une forte humidité. Nous prenons le bus bondé et nous stoppons près de la mer, endroit de rêve pour les voyageurs qui désirent payer des logements moins chers.

Découvertes bague en argent sponsorisées par : bague en argent

Chercher un petit restaurant de quartier fut ce que nous faisons en premier à peine installées. Parce que toutes les petites gargotes locales se comptent en grand nombre et se valent toutes, nous n’avons pas à chercher pendant longtemps. Nous rencontrons beaucoup de vendeurs de vêtements, de joailleries en tout genre ou encore des souvenirs de Thaïlande. La chaleur est importante, bien que ce soit le soir, de l’air frais aurait été apprécié ! Nous pouvons rencontrer des touristes venant de différents recoins du monde. Dès le lendemain, nous prenons la décision d’aller découvrir quelques temples et monuments. Essayant nous repérer un peu dans cet enchevêtrement de gens et de ruelles, un gentil Thaïlandais prend la peine de nous indiquer, sur notre carte, les immanquables à explorer à Bangkok.
Nous faisons par la suite un tour du coté du bureau des touristes avec comme ambition de voir ce qu’il en est de l’horaire des bateaux pour visiter les îles. C’est plutôt incroyable, mais à peine sommes nous arrivées, ils ne nous lâchent pas d’un centimètre , ils désirent réellement signer un arrangement avec nous. En plus de cela, les premiers prix donnés sont exorbitants ! Vu que nous ne sommes pas des gens du coin, que nous venons juste pour des vacances, nous expliquons clairement à la dame que nous avons un budget assez restreint. Une fois donné, elle n’est pas tellement enchantée d’être tombée sur de si mauvais clients ! Nous faisons par contre un arrangement pour le bateau et les chambres.

Autres sujets à voir : Offres spéciales bijoux argent

Nous faisons la visite du au temple dans un premier temps. Une plateforme qui dispose de nombreuses cloches qui se suivent se trouve à mi-hauteur. Sonner les cloches semble être un rituel pour tous les gens venant au temple. C’est réellement assourdissant, et nous repartons avec un gros mal de crâne, parce qu’une autre plateforme avec d’autres cloches est ce qui nous attend plus haut. Une vue imprenable de la ville de Bangkok et des maisons et toits est notre récompense à notre arrivée en haut. Une odorante fumée est répandue au sein de la salle principale par des bâtonnés d’encens.